Accueil du site > Je m’engage > Assemblée générale > Assemblée générale 2017 - Rapport moral

Assemblée générale 2017 - Rapport moral

Rapport moral pour l’année 2016 (adopté à l’unanimité lors de l’AG du 2 mai 2017)

En avril 2016, à Grenoble, le Planning Familial a fêté ses 60 ans de lutte autour de trois figures du droit des femmes : Simone de Beauvoir, Simone Iff et Simone Veil.

Malgré tout, le contexte international reste inquiétant : l’élection du président des États-Unis a vu la remontée de discours racistes et sexistes. Le soutien au droit à l’avortement y est clairement mis en cause. Le contexte européen est chargé de menaces : les Polonaises ont dû se battre pour que leur droit à l’interruption volontaire de grossesse (IVG), déjà minimal, ne soit pas réduit. En France, les annonces électorales sont alarmantes. Les questions liées à l’égalité femmes/hommes, à l’éducation à la sexualité, à l’IVG, à la gestation pour autrui, ou encore à l’ouverture du mariage aux personnes de même sexe sont caricaturées et instrumentalisées pour séduire un électorat tenté par le repli.

Ainsi, nous souhaitons rappeler la complexité des situations et des problématiques qui croisent des discriminations. Nous devons rester vigilant-e-s car quand les droits reculent pour tous-tes, quand la précarité se répand, ce sont les femmes, les pauvres, les racisé-e-s, les minorisé-e-s qui sont touché-e-s les premiers-ères, et nous en sommes les témoins dans nos rencontres quotidiennes.

Pour autant, des avancées ont eu lieu : remboursement à 100 % de l’IVG, numéro national IVG-contraception, campagnes de sensibilisation sur l’égalité, loi sur le délit d’entrave. Si un certain nombre d’associations dans les Bouches-du-Rhône – ainsi que d’autres associations départementales du Planning Familial ailleurs en France – ont vu leurs financements baisser significativement, le Planning Familial 13 a été épargné : le soutien financier des institutions – État, Région, Département – s’est maintenu. Il a permis de mener les actions dans la sérénité et dans des conditions de travail décentes. C’est pourquoi, le contexte difficile nous invite d’autant plus à travailler en réseau, à aller vers les territoires et les publics les plus fragiles. L’omniprésence du numérique, quant à elle, nous conduit aussi à repenser les modes de communication et de diffusion de nos messages et de nos interactions.

Forte de ses salarié-e-s et bénévoles engagé-e-s, le Planning Familial 13 doit rester un lieu ressource et de solidarité pour toutes et tous, notamment pour les personnes qui rencontrent des difficultés en raison de leur handicap, leur orientation sexuelle, leur genre, leur situation administrative ou financière ; et en particulier les femmes et/ou les personnes minorisées et/ou racisées. Elle doit aussi continuer à être un lieu de réflexion et de mobilisation sur les changements de société nécessaires.

SOYONS ENSEMBLE POUR RÉSISTER ET AVANCER !

2016 en chiffres*

  • 8500 personnes reçues en individuel (entretiens, consultations médicales, orientations téléphoniques à Marseille et à l’hôpital d’Aix)
  • 4200 entretiens téléphoniques au numéro vert
  • 11300 jeunes en séances collectives
  • 1250 adultes en séances collectives ou en formation

Soit près de 25 500 personnes concernées par nos actions* et 93 000 visites sur nos deux sites Internet

* Une même personne peut avoir bénéficié de plusieurs actions

Mouvement Français pour le Planning Familial des Bouches-du-Rhône
106 boulevard National - 13003 Marseille - Tel : 04.91.91.09.39