Accueil du site > Je me bouge > Lire - Voir - Ecouter - Participer > Fille ou garçon, mon sexe n’est pas mon genre

Fille ou garçon, mon sexe n’est pas mon genre

Projection-débat 17 mai 2013

À l’initiative de SOS Homophobie, avec SOS homophobie Paca, Aides Bouches-du-Rhône, le Planning Familial 13, et Polychromes.

Une projection publique du documentaire en présence de la réalisatrice aura lieu à Marseille le vendredi 17 mai 2013, journée internationale de lutte contre l’homophobie et la transphobie. Des projections scolaires sont aussi organisées les 16 et/ou 17 mai. Si vous êtes intéressé-e-s pour l’une de vos classes, merci d’écrire rapidement à ims.paca(a)sos-homophobie.org.

Le concept de genre pourrait être d’une simplicité absolue : on a tellement l’habitude de qualifier de “féminin” ou “masculin” des personnes (indépendamment de leur sexe) ou des noms d’objets (qui n’ont pas de sexe). Et pourtant le mot genre interroge, et quelquefois inquiète. Il sert d’alibi aux opposant-e-s à la loi sur le mariage et l’adoption, qui y voient une remise en question de l’ordre naturel. Il est tabou : dans le texte de loi qui ajoute la transphobie aux critères de discrimination comme dans les programmes de 1re, on a préféré parler d’identité sexuelle que d’identité de genre, renforçant l’amalgame entre sexe, genre et sexualité. Le mot genre est trouble, et peut laisser des professeurs démunis.

Le documentaire de Valérie Mitteaux éclaire de façon simple et humaine la question du genre, en donnant la parole à quatre trans’ “FtoM” (personnes identifiées comme femmes à la naissance, et qui s’identifient comme des hommes). La diversité de leurs parcours permet au spectateur de n’être plus dans l’observation du « plus ou moins masculin ou féminin », mais seulement en présence de personnes qui se sentent bien parce qu’elles sont au bon endroit pour elles-mêmes. Le film illustre aussi de façon originale les relations homme/femme lorsque les personnages évoquent les privilèges masculins acquis du fait de leur transition.

Le film permet donc de discuter les liens entre la question du genre et les problématiques féministes. Il est optimiste et sans pathos ; il montre des personnes qui assument ce qu’elles sont, mais n’ignore pas les difficultés qu’elles rencontrent au quotidien. L’empathie que le film provoque est un premier pas vers l’acceptation de l’autre, quel que soit son genre, et la compréhension de soi même.

L’évènement sur FB : https://www.facebook.com/events/125872567604697/

Projections scolaires

Renseignements et réservations : ims.paca(a)sos-homophobie.org

P.-S.

Pour aller plus loin

Interviews de Valérie Mitteaux

http://yagg.com/2011/10/21/fille-ou...

http://www.observatoire-des-transid...

A propos du texte de la loi contre le harcèlement

http://www.sos-homophobie.org/artic...

La polémique sur les programmes scolaires

http://www.lemonde.fr/idees/ensembl...

http://allodoxia.blog.lemonde.fr/20...

Mouvement Français pour le Planning Familial des Bouches-du-Rhône
106 boulevard National - 13003 Marseille - Tel : 04.91.91.09.39