Accueil du site > Pratique > Consulter un médecin > Le cabinet d’orthogénie du Planning

Le cabinet d’orthogénie du Planning

En tant que Centre de Planification et d’Education Familiale agréé et dans le cadre d’une convention avec la Direction de la Protection Maternelle et Infantile et de la Santé du Département, le MFPF est habilité à mettre en œuvre des consultations médicales relatives à la maîtrise de la fécondité et à la prévention des risques sexuels.

Le cabinet d’orthogénie est ouvert à toutes les femmes, il a pour mission de les accompagner dans leur démarche contraceptive en leur offrant l’accès au dépistage et aux soins, afin de leur permettre de vivre leur sexualité librement et de façon harmonieuse par la maîtrise de leur fécondité et une meilleure prise en compte des risques en matière de santé. Dans ce cadre, il s’agit pour le Planning Familial de réunir les conditions pour que chacune puisse en toute confiance aborder la consultation.

Les femmes qui demandent une consultation médicale sont d’abord reçues sans rendez-vous par une conseillère lors d’un entretien non médicalisé. Cette première étape doit permettre, en passant par un temps d’écoute, de comprendre les motifs qui les ont conduites à venir consulter au centre et de repérer une urgence éventuelle ou une demande non formulée. Par exemple, les femmes présentant un retard de règles ou un début de grossesse avec demande d’IVG, doivent être réorientées vers un établissement habilité à pratiquer ces interventions.

Lorsqu’il apparaît qu’une demande de consultation a été mise en avant pour cacher une difficulté personnelle, violences conjugales, viol, problèmes sexuels ou autres, l’écoute des conseillères a un rôle capital.

Lors de cet entretien la personne reçoit les informations qui lui sont nécessaires concernant tout particulièrement les différents moyens de contraception et les infections sexuellement transmissibles.

Les jeunes filles souhaitant débuter une contraception orale sont interrogées sur leurs antécédents médicaux pour repérer les contre indications et reçoivent des informations détaillées sur ce mode de contraception ainsi que sur les précautions à prendre pour une prise en toute sécurité. Par ailleurs, la jeune fille est assurée de ne pas avoir à subir d’examen gynécologique si elle ne le souhaite pas, celui-ci n’étant pas nécessaire pour la prescription d’une pilule. En effet, craignant un examen, certaines jeunes filles retardent leur visite chez le médecin ou ne reviennent pas de peur d’y être contraintes. Une procédure de délivrance rapide de contraceptif oral a été validée par le médecin responsable dans le cas où la personne doit commencer sa contraception rapidement et qu’aucun rendez-vous n’est immédiatement disponible. En fin d’entretien, le rendez-vous avec le médecin est alors fixé ; le délai d’attente est d’une semaine à 10 jours maximum.

Mouvement Français pour le Planning Familial des Bouches-du-Rhône
106 boulevard National - 13003 Marseille - Tel : 04.91.91.09.39