Accueil du site > Qui sommes-nous > Rapport d’activité > Planning Familial des Bouches-du-Rhône > Rapport d’activité 2014

Rapport d’activité 2014

Quelques avancées… beaucoup de coups durs

On a vu en France le paysage de la santé, de la prévention et des libertés s’assombrir. 2013 : défilé la « Manif pour tous » contre des droits donnés aux homosexuel-les. 2014 : « Journée du retrait » et reculades dans les écoles sur les actions de promotion de l’égalité garçon-fille. Début 2015 : assassinats à Paris (Charlie Hebdo, l’hypermarché casher) et des réactions solidaires ou pas raidissant et renforçant les positions : « Nous et Vous, c’est pas pareil ». Début 2015 : célébrations des 40 ans de la loi Veil : c’est autour de la défense de l’IVG, que le « groupe militant du Planning 13 » fait sa première sortie publique. 2015 : les droits concernant l’IVG ont progressé.

Mais s’il est plus facile d’avorter qu’en 1975, les politiques d’austérité rognent l’accès à ce droit et la culture de la culpabilité continue à peser sur les femmes qui en usent. Au son du slogan : « C’est la crise ! », des associations citoyennes sont mises en péril par des coupes dans leur financement, des injonctions à se regrouper, à économiser, des procédures administratives épuisantes qui laminent leur énergie et leur spécificité.

En 2014, le Planning Familial 13, confronté à une situation budgétaire déficitaire, n’a pas remplacé le départ de trois salariées et a dû réduire sa présence auprès du public : arrêt des permanences au sein des CPEF du Conseil général, suppression de la présence des conseillères lors des consultations médicales au 106, boulevard National et fermeture quinze jours en été. Ces mesures de restriction ont généré anxiété et tensions, climat impropre à l’accueil et à l’accompagnement. Les messages de solidarité des usagères, des partenaires et des médias ont été nombreux, témoignant de l’importance de l’association. L’engagement de l’équipe, des militants et militantes, les mesures d’économie et le soutien des partenaires financiers ont permis d’éviter le pire : la cessation de paiement. La réorganisation en interne soutenue par un Dispositif Local d’Accompagnement devrait ramener un fonctionnement plus serein même si la situation reste fragile. Dans ce contexte difficile, le Planning Familial 13 a assuré ses missions. Pour garantir sa pérennité, il a amorcé des réorientations vers de nouveaux secteurs :

  • développement vers des communes de l’ouest de l’étang de Berre très demandeuses d’actions portées par le Planning ;
  • déploiement des actions « Handicap » dans tout le département ;
  • formation de salarié-es du secteur socio-éducatif.

2015 : il faut se battre encore !

Éditorial ; la suite du rapport d’activité est à lire dans le fichier téléchargeable ci-dessous.

Mouvement Français pour le Planning Familial des Bouches-du-Rhône
106 boulevard National - 13003 Marseille - Tel : 04.91.91.09.39