Accueil du site > Qui sommes-nous > Nos principales actions > Travail en réseau

Travail en réseau

Le Planning Familial  13 travaille beaucoup hors les murs du 106, boulevard National ou du CIVG d’Aix-en-Provence, et avec de nombreux professionnel-les de l’Éducation nationale, du Conseil général  13, mais aussi de structures éducatives, médico-sociales ou associatives. Réseau, partenariat, personne « relais  » ou «  ressource  » sont autant de mots et de liens cruciaux qui traduisent notre volonté de partager la réflexion sur les causes socio-économiques des inégalités entre les sexes, le changement des mentalités et les pratiques dans les rapports hommes-femmes au sens large, et donc de transformation sociale.

Nous entendons par accompagnement le fait de sensibiliser et d’outiller les professionnel-les sur les questions de sexualité, de genre, de conduites à risques. Des formations courtes sont parfois possibles pour les professionnel-les  : «  Genre, Écoute, Sexualités  » ou «  Genre et Santé Sexuelle  ». Le format proposé de 4 jours n’étant pas toujours envisageable, nous pouvons également proposer des temps plus courts  : demi-journée de sensibilisation, participation à des réunions d’équipe, analyse de la pratique et accompagnement au plus près de la réalité des structures et de leurs publics.

Cet accompagnement peut se traduire par  :

  • L’appui au développement et la co-animation d’actions auprès des publics (éducation à la vie affective et sexuelle, accompagnement à la parentalité, etc.).
  • Le soutien et l’écoute des professionnel-les au sujet de situations rencontrées dans leur pratique.
  • L’apport d’éléments théoriques, lors de temps de formation notamment, visant à outiller les professionnel-les sur l’écoute et l’accompagnement des questions de sexualité, la réactualisation des connaissances sur les corps sexués, les contraceptions et l’IVG et leur cadre légal, l’identification de la catégorisation du masculin et du féminin et de ses conséquences en terme de vulnérabilités.
  • Des échanges de pratiques entre professionnel-les de mêmes territoires. Cette démarche d’implication des professionnel-les «  non spécialistes  » de l’éducation à la sexualité a pour objectif de constituer au fil du temps un réseau de professionnel-les qui deviennent des relais de proximité sur les questions d’éducation à la sexualité dans l’environnement quotidien des personnes. L’accompagnement des professionnel-les sur les thématiques qui sont les nôtres n’est bien évidemment pas unilatéral. Il permet également de nourrir en retour nos pratiques, notre connaissance des problématiques rencontrées par les personnes et des spécificités territoriales. À Marseille, depuis une dizaine d’années, le travail de partenariat et de réseau s’est formalisé à travers des projets, qui portent le nom de «  Réseau Genre, Écoute, Sexualités  » dans certains quartiers prioritaires de la politique de la ville. Nous accompagnons une vingtaine de structures, principalement des centres sociaux mais aussi le personnel de l’Éducation nationale et des associations.

Une démarche proche se développe à Aix-en-Provence où le partenariat se fait pleinement avec deux associations  : le Point Accueil Écoute Jeunes (PAEJ) et Tremplin de Prev’, structures «  locomotives  » avec lesquelles sont construites et menées des actions communes. Nous travaillons sur le principe de l’«  aller vers  » et optimisons nos actions et nos outils sur les différents lieux d’intervention en les adaptant au public. Le principe du stand commun inter-associatif permet à d’autres structures de rejoindre ce noyau en fonction des thèmes proposés. Ces temps conduisent à l’échange de pratiques et de connaissances du terrain. Ils favorisent les orientations du public si besoin. À Salon-de-Provence, la permanence hebdomadaire à la Maison des adolescents nous permet également de favoriser le travail en réseau. Ainsi nous sommes sur place en contact avec un grand nombre de professionnel-les pluridisciplinaires et cela favorise les orientations fines du public. Un partenariat privilégié existe aussi avec la Maison départementale de la solidarité (MDS) de Salon permettant l’orientation rapide des personnes pour un suivi gynécologique. Sur les différents territoires dans lesquels nous intervenons dans une démarche de réseau et de consolidation de partenariats, les coordinateurs-trices des Ateliers Santé Ville sont des interlocuteurs-trices précieux-ses. Elles-ils ont pour mission de contribuer à la réduction des inégalités sociales et territoriales de santé et nous font bénéficier de leur connaissance des territoires (enjeux prégnants de santé, acteur-trices, besoins).

Dans notre démarche de réseau et d’accompagnement, nous travaillons avec l’Éducation nationale, le Centre de planification et d’éducation familiale du Conseil général 13, la Maison de la solidarité, l’École des parents et des éducateurs, l’ADDAP 13, l’équipe opérationnelle de la politique de la ville et l’Atelier Santé Ville. Plus spécifiquement à :

  • Marseille centre : ADRIM / CADA, Centre social Tivoli, CEM Lou Cantou, CCO Velten, La Fraternité Belle de Mai, MPT Kléber.
  • Marseille 13e et 14e : Centre social Malpassé, Centre social Saint-Gabriel.
  • Marseille 15e et 16e : Centre social Lamartine, Centre social les Musardises, Centre social Bourrely, Foyer Caganis.
  • Salon-de-Provence : Maison des adolescents 13 Nord, MDS Salon.
  • Aix-en-Provence : Tremplin de prev’, PAEJ, Bureau Information Jeunesse.
  • Istres : Maison régionale de santé, Maison des solidarités, Réseau Violences conjugales.
  • Miramas : Maison des adolescents 13 Nord, Mission locale.

74 professionnel-les ont été accompagné-es à Marseille et 87 à Aix-en-Provence, ce qui représente 35 structures.

JPEG - 926.8 ko
Stand inter-associatif à Aix-en-Provence

P.-S.

Texte repris du Rapport d’activité 2014 paru en mai 2015 : http://www.leplanning13.org/Rapport...

Mouvement Français pour le Planning Familial des Bouches-du-Rhône
106 boulevard National - 13003 Marseille - Tel : 04.91.91.09.39