Accueil du site > Utile > Infections sexuellement transmissibles > VIH / SIDA - Le traitement d’urgence

VIH / SIDA - Le traitement d’urgence

Aujourd’hui, il existe un traitement qui permet de diminuer les risques de contamination.

- Qu’est-ce que le traitement d’urgence ?

Il existe un traitement qui permet de diminuer les risques d’infection après une exposition au VIH, Virus de l’Immunodéficience Humaine (rupture de préservatif, rapport non protégé, partage de seringues, exposition au sang (AES)...). Autrement dit, si le traitement "marche", la personne ne sera pas contaminée et ne deviendra donc pas séropositive.

- Quand doit-on le commencer ?

Le plus rapidement possible après la prise de risque, idéalement dans les 4 heures qui suivent, afin d’augmenter les chances de succès. Cependant, le traitement peut être efficace même s’il est commencé plus tardivement, jusqu’à 48 heures au plus tard après le contact potentiellement contaminant. Mais plus on tarde, plus son efficacité diminue.

- En pratique, que faire après un risque ?

REAGIR IMMEDIATEMENT : plus le traitement est commencé tôt, plus il a de chance d’être efficace.

OU ALLER ? Pendant les heures ouvrables : se rendre à l’hôpital, dans un service de prise en charge du VIH, sinon se rendre aux urgences de l’hôpital le plus proche (à Marseille : CISIH Hôpital Nord).

- Que va-t-il se passer ensuite ?

Avec le médecin hospitalier, il faudra d’abord évaluer le risque, avant d’envisager, si nécessaire, un traitement. Au cours de l’entretien avec le médecin, n’omettre aucun détail : circonstances et nature du rapport sexuel, de la piqûre, de la blessure...Le médecin a besoin de tout savoir pour bien évaluer le risque.

Ceci est très important car le traitement est prescrit en fonction du risque encouru ; le médecin ne le prescrit que si cela lui parait nécessaire.

Si c’est possible, essayez de savoir si le partenaire est séropositif, ou essayez de l’amener aux urgences avec vous. Un test de dépistage lui sera proposé.

- En quoi consiste ce traitement ?

Si l’évaluation du médecin conclut à un risque de contamination par le VIH, il vous sera proposé une trithérapie d’antirétroviraux. Le médecin vous expliquera comment se passera le suivi médical.

La durée de traitement actuellement recommandée est de 4 semaines. La trithérapie est un traitement lourd et contraignant, mais il est très important de prendre rigoureusement tous les médicaments pendant toute cette période, sinon il risque de ne pas être efficace.

Il est important de noter les effets "indésirables" ressentis pendant la prise du traitement et d’en aviser le médecin qui vous suit.

Après la fin du traitement, une période de suivi de 3 mois sera nécessaire pour s’assurer que le traitement a été efficace.

Ce traitement est pris en charge à 100% par l’Assurance Maladie.


A votre écoute 24h sur 24 :

Sida Info Service 0.800.840.800
Appel confidentiel, gratuit depuis un poste fixe 24h/24 et 7j/7.


Informations fournies par l’association AIDES, Délégation Régionale Rhône-Alpes Méditerranée.
Mouvement Français pour le Planning Familial des Bouches-du-Rhône
106 boulevard National - 13003 Marseille - Tel : 04.91.91.09.39